SAID Société pour l'Avancement de l'Interprétation des Diagraphies
Rechercher  
Français Distinction de la SAID
Conseil d’Administration 2006-2007
Contactez-nous
Distinction de la SAID
Adhésion
Membership

Distinction de la SAID

par Hugues MONROSE

Nominé « Best Chapter 1998 »

Le Conseil d’Administration a le plaisir de vous annoncer que la SAID a reçu en juin 1999 à Oslo au 39e symposium international des diagraphies « l’AWARD du BEST CHAPTER 1998 ».

Que représente cet AWARD ?
C’est une récompense que dessert chaque année le comité central de la SPWLA par un vote de ses membres, au chapitre qui lui apparaît le plus méritant.
Ce mérite est jugé sur le niveau et la ponctualité des réunions tenues au cours de l’année, sur la part qu’a pris le chapitre à la diffusion des diagraphies dans le monde scientifique, sur les bonnes relations qu’a pu entretenir ce chapitre avec la maison mère, mais aussi avec les autres sociétés scientifiques, sur le nombre de membres du chapitre inscrits à la maison mère, sur la qualité des projets en gestation, et enfin sur le bon équilibre et la bonne tenue des comptes.

La demande de l’AWARD
Votre Conseil d’Administration estimait que nous remplissions pleinement ces critères et a déposé en début d’année un dossier en ce sens à la SPWLA à Houston. Nous avons eu la joie d’être les heureux élus.

Signification de l’AWARD
Dans le monde anglo-saxon, cette récompense est très considérée et très prisée, d’autant que potentiellement un chapitre ne pourrait l’obtenir que tous les 57 ans ! Aussi nous avons été l’objet de toutes les sollicitudes et de tous les égards à Oslo, où la SAID était représentée par son Président.

La SAID dans la SPWLA
Nous rappelons que la SPWLA a été fondée en 1956 à Tulsa dans l’Etat d’Oklaoma. La SAID a été créée en 1966, en étant le quatorzième chapitre à voir le jour et à rejoindre la maison mère, qui compte maintenant 57 chapitres. Quarante deux chapitres sont actifs en 1999, 25 aux USA et 17 autres de part le monde. Sur ces dix sept, l’Europe en compte huit, auxquels se rattache un neuvième, l’Egypte. Ainsi le Canada, l’Amérique Latine, l’Asie et l’Australie totalisent ensemble les 8 autres chapitres. Durant les dix premières années d’existence de la SAID, l’appartenance à la SPWLA était la condition première pour devenir membre de la SAID. Maintenant un peu plus du tiers des membres de la SAID sont inscrits à la SPWLA.
Ce beau score est obtenu grâce à Schlumberger (France) dont une très forte majorité des ingénieurs est inscrite à la SPWLA et en même temps à la SAID.
Retenons quand même que, dans beaucoup de chapitres des USA, 100 % des membres sont aussi inscrits à la SPWLA.

Autres bonnes nouvelles
En cette année 1999, la France, patrie des diagraphies a été à l’honneur à la SPWLA : notre collègue (mais aussi mon professeur de diagraphie à l’ENSPM) Robert Desbrandes, actuellement professeur emeritus à l’Université de Bâton Rouge (Louisiane) a reçu à Olso « le Gold AWARD » pour l’ensemble de son oeuvre consacrée aux diagraphies. Rappelons que Robert Desbrandes est à l’origine de la diagraphie de densité (Gamma-Gamma), et qu’il fut aussi Président de la SAID.
Notre autre collègue, Philippe Theys, qui assure la direction du « Logging en puits horizontal » chez Schlumberger-Anadrill à Sugar-Land (USA), précédemment membre du Conseil d’Administration de la SAID, puis Vice-Président Technologie de la SPWLA, a été élu par la majorité des membres des 42 chapitres, Président de la SPWLA en mai 1999.
Il a le titre de « Président elected » ; siège à côté du président en exercice et assurera la présidence effective de la SPWLA de juin 2000 à juin 2001.
Le Conseil d’Administration adresse à Messieurs Desbrandes et Theys toutes les félicitations de la SAID, et tout le chapitre espère une fructueuse collaboration avec le nouveau Président de la SPWLA.

Pour le Conseil d’Administration,
Hugues Monrose
Lettre 132, septembre - octobre 1999